Capitulation


Dans un marché baissier, la capitulation marque l’abandon des investisseurs à l’achat.

Déroulement d’une capitulation

La capitulation fait suite à un vent de panique mettant fin à tout gain précédemment obtenu sur un marché. L’objectif étant de solder le plus rapidement possibles ses positions longues, pour éventuellement réinvestir dans des actifs moins risqués. D’autre part, les investisseurs ne pouvant faire face aux appels de marge sur les contrats futures, n’ont pas d’autres choix que fermer leurs positions précipitemment.

Analyse technique

D’un point de vue technique, une capitulation boursière doit être matérialisée par de forts volumes et une hausse importante de la volatilité. Les cours atteignant de nouveaux plus bas, la capitulation peut donc être dans certains cas considérée comme annonciatrice d’un retournement de tendance à la hausse.

Exemples

Suite aux attentats du World Trade Center le 11 Septembre 2001, le S&P 500 amorce une série de séances très baissières et volatiles illustrant la panique des investisseurs. En quelques séances, l’indice phare des Etats-Unis passe de 1100$ à 950$ , soit une perte de 14% environ. A noter la forte hausse des volumes accompagnant le mouvement de baisse.

Termes connexes

Indice







Vous n'avez pas trouvé la définition que vous recherchiez grâce au tri alphabétique ? Grâce au formulaire suivant, recherchez instantanément parmi plus de 500 définitions les termes boursiers connexes dans le glossaire d'Investir en Bourse.






Copyright © 2017 Investir en bourse - Tous droits reservés - Mentions légales