Marché à terme


Les marchés à terme sont des marchés d’instruments dérivés à terme. Il existe des marchés à terme organisés et des marchés à terme de gré à gré.
Les types de contrat à terme généralement échangés sont les futures, sur les marchés organisés, et les forward sur les marchés de gré à gré. Un contrat est identifié principalement par son actif sous-jacent, et une échéance. Le règlement peut donc s’effectuer après la transaction, contrairement aux marchés au comptant.

Fonctions et types de marchés à terme

Les marchés de futures sont sans doute les marchés de dérivés les plus connus. Les volumes échangés, ainsi que le nombre de marchés n’ont cessé de croitre depuis leur création.
La majeure partie des volumes échangés sur les contrats à terme le sont à des fins d’investissement, et à ce titre peuvent remplir le rôle de couverture contre un risque, ou de spéculation. La livraison des actifs sous-jacents (par exemple dans le cas d’un contrat future sur le baril de pétrole WTI) ne représente qu’une part marginale des échanges.

Les sous-jacents sur lesquels portent ces contrats incluent des matières premières, des métaux précieux, mais aussi des indices, des taux de changes ou des obligations d’état.

Exemples

Les plus grands marché de contrats à terme “futures” aux Etats-Unis sont le Chicago Mercantile Exchange (CME) et le Chicago Board Of Trade (CBOT).
En Europe, le London International Financial Futures and Options Exchange (LIFFE) et EUREX sont les plus actifs.
D’autres marchés internationaux participent mondialement aux échanges de contrat à termes, tels que le National Stock Exchange en Inde et le JSE Limited en Afrique du Sud








Vous n'avez pas trouvé la définition que vous recherchiez grâce au tri alphabétique ? Grâce au formulaire suivant, recherchez instantanément parmi plus de 500 définitions les termes boursiers connexes dans le glossaire d'Investir en Bourse.






Copyright © 2017 Investir en bourse - Tous droits reservés - Mentions légales